Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ecole Handicap et Avenir 37
  • Ecole Handicap et Avenir 37
  • : Collectif de parents, enseignants et professionnels pour le respect des enfants en situation de handicap et de leurs familles.
  • Contact

Statistiques

Depuis le 30 mars 2012 , il y a eu 

 

visiteurs sur ce blog ! 

Recherche

C'est quand ?

  • MARDI 16 JUIN 2015 à 9h : Création du Collectif Ecole Handicap et Avenir 37
  • JEUDI 27 AOUT 2015 à 18h : Réunion du collectif - Préparation de la rentrée 

MARDI 1er SEPTEMBRE : Rentrée des classes

Catégories

1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 08:29
Le professeur principal de troisième "au cœur de la fabrication des inégalités sociales"

Le professeur principal incarne l’acteur majeur de l’orientation scolaire en fin de troisième : il se place au centre des actions d’orientation, mais aussi de la fabrication des inégalités sociales. C'est la conclusion de Sandrine Sapet-Malozon dans une thèse de sociologie soutenue à l'Université de Strasbourg en septembre 2014. Son travail s'appuie sur une enquête de terrain réalisée sur une année scolaire auprès de six collèges du Bas-Rhin.

Selon elle, les inégalités s’ébauchent dès la nomination du professeur principal par le chef d'établissement : ce "choix" ne serait pas le fait du hasard, mais d'un "jeu de stratégies" qui aurait un impact sur l’orientation des élèves. Le parcours personnel et professionnel de ce professeur, son sexe, ou la discipline qu’il enseigne, constituent "des facteurs qui vont influencer, voire modifier les décisions et les propositions d’orientation."

Un "orienteur" qui s'ignore

Le professeur principal est un "orienteur" qui souvent s’ignore, dont le poids sera d’autant plus important que les élèves ont confiance en lui et en son action. "Je suis toujours étonné quand une fille demande productique ou mécanique et j’ai envie de lui dire de faire un stage dans ce domaine-là pour être sûre, car c’est quand même un univers d’hommes..." relate l'un des enseignants interrogés. Un autre confie : "Il a dit 'bâtiment', c’est très bien. Bon c’est un peu moi qui le lui ai suggéré quand même, car sinon il aurait demandé mécanique spontanément... Donc je lui ai dit 'tu as le bâtiment où ils cherchent des bras' et comme il est assez costaud...".

Le professeur principal dépouille donc de fait les conseillers d’orientation psychologues "de la substance pour laquelle ils étaient formés et mandatés." Or ce professeur ne bénéficie d'aucune formation spécifique dans ce domaine. Conséquence, il devient un "professeur bricoleur, qui, afin de palier les carences en matière d’orientation scolaire et pouvoir répondre et orienter au mieux les élèves, devra mettre en place des stratégies qui lui seront propres", analyse Sandrine Sapet-Malozon. Ce "bricolage" conforte selon elle la tendance d’une orientation sexuée et sociale, productrice d'inégalités.

"Les professeurs principaux de 3ème, acteurs majeurs de l'orientation scolaire et producteurs d'inégalités" par Sandrine Sapet-Malozon, Université de Strasbourg, septembre 2014

La thèse est téléchargeable ici

Partager cet article

Repost 0
Published by ensemblepourleselevesensituationdehandicap - dans Inégalités sociales orientation Ressources
commenter cet article

commentaires