Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ecole Handicap et Avenir 37
  • Ecole Handicap et Avenir 37
  • : Collectif de parents, enseignants et professionnels pour le respect des enfants en situation de handicap et de leurs familles.
  • Contact

Statistiques

Depuis le 30 mars 2012 , il y a eu 

 

visiteurs sur ce blog ! 

Recherche

C'est quand ?

  • MARDI 16 JUIN 2015 à 9h : Création du Collectif Ecole Handicap et Avenir 37
  • JEUDI 27 AOUT 2015 à 18h : Réunion du collectif - Préparation de la rentrée 

MARDI 1er SEPTEMBRE : Rentrée des classes

Catégories

14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 21:24

Madame, Monsieur,

Conseillère municipale d'un petit village oublié des instances publiques (communauté de communes des collines du Perche), je me suis engagée dans un véritable combat pour la scolarisation des enfants handicapés qui vivent sur listes d'attente , pour le respect de la loi de 2005 les concernant et l'ouverture de classes ULIS pour qu'enfin ces enfants n'aient plus à attendre pour apprendre, n'aient plus à subir des temps de trajet hallucinants quand enfin ils ont une place dans ces classes specialisées (pour exemple ma propre fille a 2.20h de trajet /jour, une de ses camarades en a 3!).

Sur notre simple com com de 6000 habitants, une douzaine d'enfants est encore en attente de place en ULIS. Malgré ces chiffres, l'inspection académique refuse d'année en année l'ouverture de cette classe.

Alors en raison du soutien plus que timide de nos élus locaux, des enseignants et des parents concernés, j'ai décidé au titre de citoyenne engagée, d'entamer un odieux chantage:arrêter le traitement médical qui me permet de vivre dès le 22 novembre.
Et cela je le ferai devant l'inspection académique de Vendôme dès 9.30; un rassemblement est également prévu.

J'ai bien entendu alerté de nombreux politiciens, médias nationaux, régionaux et locaux de ma démarche dans l'espoir de réveiller les consciences dans un pays où on attend toujours d'être au pied du mur pour réagir.
Ma vie est en jeu, j'ai peur mais j'irai jusqu'au bout.

La réaction doit être forte, d'autant plus que ces écoles pour lesquelles je me bats sont menacées de fermeture au profit d'usine à enfants dans les prochaines années (rapport Durand). La Sarthe y est déjà confrontée, ce n'est donc pas de la science fiction ni une simple éventualité.

C'est pourquoi j'invite chaque élu rural à diffuser ce message et créer des rassemblements devant les écoles, les inspections académiques, les préfectures le mardi 22 novembre à partir de 9.30 afin de faire respecter les droits à l'apprentissage des enfants handicapés mais aussi de tous les autres qui bientôt connaitront le même sort.

J'espère une réaction par anticipation, pour une fois.
Une réaction citoyenne.
Une réaction qui n'a pas de couleur politique.
Une réaction engagée face à un problème national et non local.

Pour mieux comprendre mon action et ma réaction je vous invite à consulter les deux articles ci-dessous ainsi que ma page Facebook:ULIS sans attendre."

Cordialement, 
Sophie Laboulandine
so_e2002@yahoo.fr

Repost 0
Published by ensemblepourleselevesensituationdehandicap - dans ULIS Vendome 41 Mondoubleau CLIS Carte scolaire Témoignage inclusion Combat
commenter cet article
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 06:25

Afin de favoriser la scolarisation des enfants avec autisme ou autres troubles envahissants du développement, le 3e plan autisme prévoit notamment l'ouverture, dès la rentrée scolaire 2014, de 30 unités d'enseignement (UE) en maternelle (fiche action 5 du plan autisme 2013-2017). Cette mesure bénéficie d'un double financement :

- la création de 30 postes d'enseignants spécialisés ;

- une enveloppe médico-sociale de 2,8 millions € pour la création de 30 UE par extension de capacité d'établissements ou de services médico-sociaux permettant l'accompagnement global, dont la scolarisation, d'enfants âgés de 3 à 6 ans. Le financement alloué en 2014 permet de financer 4 mois de fonctionnement de l'unité d'enseignement.

Ces unités d'enseignement constituent une modalité de scolarisation d'élèves d'âge préélémentaire avec autisme ou autres TED, orientés vers un établissement ou un service médico-social et scolarisés dans son unité d'enseignement, implantée en milieu scolaire ordinaire. Ces élèves seront présents à l'école sur le même temps que les élèves de leur classe d'âge et bénéficieront, sur une unité de lieu et de temps, d'interventions pédagogiques, éducatives et thérapeutiques se référant aux recommandations de bonnes pratiques de la HAS et de l'Anesm (recommandation de bonnes pratiques professionnelles « Autisme et autres troubles envahissants du développement : interventions éducatives et thérapeutiques coordonnées chez l'enfant et l'adolescent », HAS-Anesm, mars 2012) ; ces interventions sont réalisées par une équipe associant l'enseignant et les professionnels médico-sociaux, dont les actions sont coordonnées et supervisées.

En complément de ces dispositions réglementaires, vous trouverez, en annexe n°2 de la présente circulaire, un cahier des charges spécifique aux unités d'enseignement pour enfants avec autisme ou autres TED en maternelle.

Plusieurs éléments préparatoires à l'installation des UE nécessitent de la part du directeur général de l'agence régionale de santé (ARS) et de l'inspecteur d'académie-directeur académique des services de l'éducation nationale (IA-Dasen) une forte mobilisation et une coopération soutenue entre les services.

Pour les unités d'enseignement dont l'ouverture est prévue à la rentrée scolaire 2014, l'ARS privilégiera une structure médico-sociale dont la capacité initiale autorisée lui permet de bénéficier d'une extension non importante pour 7 places. À défaut, un appel à projet devra être organisé dans les conditions prévues par le code de l'action sociale et des familles (L. 311-1-1 CASF et D. 313-2 CASF. Dans le cas qui nous intéresse, toutes les structures dont la capacité initiale autorisée est inférieure à 23 places seront soumises à la procédure d'appel à projet.) ;

L'IA-Dasen affectera dans l'unité d'enseignement un enseignant spécialisé, prioritairement titulaire de l'option D du CAPA-SH. Le poste étant très spécifique, une attention particulière sera portée à l'information des personnes intéressées sur les conditions d'exercice décrites dans le cahier des charges annexé à la présente circulaire.

Annexe 1

Appel à projets spécifiques

Annexe 2

Unités d'enseignement en maternelle

Repost 0
Published by ensemblepourleselevesensituationdehandicap - dans autisme UE TED Maternelle Carte scolaire
commenter cet article
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 05:15

La carte scolaire de l'Indre-et-Loire en attente de finalisation (La commission départementale de l'Éducation nationale se réunira le 15 avril) ; la création d'uneclasse pour jeunes autistes vient d'être officialisée.

Repost 0
Published by ensemblepourleselevesensituationdehandicap - dans autisme 37 Carte scolaire
commenter cet article
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 10:18
Région centre : Ouverture de 161 places en 2013

En 2013, ce sont 3761 places qui ont été ouvertes pour accueillir des personnes handicapées, sur l’ensemble de notre territoire.

En région Centre, 161 nouvelles places ont été crées dont 86 pour les adultes et 75 pour les enfants.

Le gouvernement continue de financer les créations de places. 16 000 places doivent encore s’ouvrir d’ici 2016, sans compter les 3400 nouvelles places prévues dans le 3ème plan autisme, d’ici 2017.

Repost 0
Published by ensemblepourleselevesensituationdehandicap - dans Actualités places handicap Carte scolaire
commenter cet article
15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 11:45

Dans un communiqué, la ministre déléguée aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l'exclusion, Marie-Arlette Carlotti, a répondu à M. Baudis, sans toutefois évoquer d'éventuelles mesures dans le prochain budget de la Sécu.

Elle a promis un dispositif pour mieux recenser les enfants en attente d'une place dans un établissement et les places disponibles.
"Ce qui est aujourd'hui particulièrement inacceptable est la méconnaissance du nombre exact d'enfants qui restent sans solution", note la ministre.
"Nous devons mieux connaître les besoins pour mieux adapter les réponses", ajoute-t-elle, indiquant qu'un "système d'information qui permette d'avoir en temps réel les listes d'attente et les places disponibles sera mis en oeuvre à l'issue du prochain Conseil interministériel du handicap".

Dans son communiqué, Mme Carlotti souligne par ailleurs que le gouvernement entend créer "19.000 places en établissements et services d'ici 2017, dont 3.000 dès 2013 pour les personnes en situation de handicap".
Elle ajoute que le plan autisme prévoit, également, la création de 3.400 places dédiées d'ici 2017 dont 1.725 pour des enfants.

Repost 0
Published by ensemblepourleselevesensituationdehandicap - dans IME Carlotti Baudis Actualités Carte scolaire
commenter cet article
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 06:07
La rentrée manquée des enfants handicapés

La rentrée scolaire c'est l'image des cartables neufs sur les épaules des petits écoliers et les joyeuses retrouvailles avec les copains dans la cour de l'école. De leur côté les parents repartent vers leurs activités quotidiennes. Et chacun se retrouvera en fin de journée.On pourrait croire que cela est le lot de tous les enfants et de leurs parents. Malheureusement ce n'est pas le cas. En effet nombre d'enfants handicapés ne feront pas leur rentrée en ce début du mois de Septembre.

Encore cette année des familles nous ont alertées à TANDEM pour nous faire part du manque de solutions, qu'il s'agisse du milieu scolaire ordinaire ou d'établissements d'accueil spécialisé.

Comme en témoigne le commentaire de Corinne posté hier sur notre blog :

"Bonne rentrée à tous mais n'oubliez pas ceux qui ne la font pas !
C'est le tour de Mathias cette année, pas de place en IME, pas d'AVS pour aller à l'ULIS, il attend à la m
aison."

Ces situations, qui ne sont pas nouvelles, sont depuis des années dénoncées par TANDEM et par le collectif « Handicap à l’Ecole », auprès des interlocuteurs locaux. Qu’il s’agisse de l’Inspection Académique, du Conseil Général, de la Délégation Territoriale 41 de l’Agence Régionale de Santé.

Les échanges réguliers qui sont faits avec eux se déroulent dans une réelle démarche partenariale. Mais les points durs d’achoppement sont les manques criants de structures spécialisées d’accueil, et, pour le milieu ordinaire, le scandale des contrats aidés et précaires pour les accompagnants en milieu ordinaire (les contrats d’EVS notamment)

L’interpellation de TANDEM, relayant ainsi le travail de sa Fédération, la FNASEPH, s’adresse très directement au gouvernement qui, malgré les dernières déclarations annonçant des moyens supplémentaires dans les écoles, nous laisse sur la défensive quant à leur concrétisation. De la même façon l’Agence Régionale de Santé doit prendre des décisions urgentes de construction d’établissements spécialisés.

France3 relaiera ce constat, aux informations régionales de 19h, Mardi 3, Jeudi 5 et Vendredi 6, en évoquant 3 situations différentes, mais toutes aussi injustes et inacceptables.

  • Il s'agira de Léna, petite fille autiste qui n'a pas d'AVS pour l'accompagner et ainsi faire la même rentrée que sa sœur.
  • Adrien qui, à 25 ans, est toujours en IME, sans solution d'avenir, sinon professionnel, au moins social du fait du manque de places dans des établissements spécialisés pour adultes.
  • Et ce jeune Xavier qui n'a pas de place en IME, clouant aussi sa maman à ses côtés à la maison.

Ces reportages doivent alerter l'opinion publique sur ces situations discriminantes.

Aussi, je vous invite à consulter l'article de la NR (voir ci-dessous) et notre site internet : www.tandem-handicap.fr/.

Vous aussi, relayez ces informations autour de vous et n'hésitez pas à les commenter.

Mireille Cheneau.

Repost 0
Published by ensemblepourleselevesensituationdehandicap - dans Actualités Tandem Carte scolaire
commenter cet article
14 juillet 2013 7 14 /07 /juillet /2013 10:24
Des milliers d'enfants handicapés sans place à la rentrée

Marie Derain, la Défenseure des droits de l'enfant affirmait ce vendredi qu'il manquera 6000 places à la rentrée prochaine dans des établissements médicalisés ou adaptés. Les services du défenseur précisent que les chiffres sont encore insuffisamment précis et que ce sont entre 5000 et 20 000 places qui manquent.

"Il y a un manque de place qui existe depuis quelques années et qui ne permet pas que les enfants soient accueillis alors qu'une décision a été prise par la Maison Départementale des Personnes Handicapées pour ". explique l'adjointe de Dominique Baudis, le Défenseur des droits au micro d'Europe 1. De son coté, jointe par Vivre FM, Maryvone Lyazid, adjointe également du Défenseur (en charge de la lutte contre les discriminations) explique que l'absence de solution pour ces enfants constitue une atteinte aux droits fondamentaux. "Nous sommes garants de l'application de la convention de l'ONU sur les droits de l'enfant et de la convention sur les droits des personnes handicapées. L'absence de solution pour les enfants handicapés constitue une atteinte à ces droits fondamentaux." Maryvonne Lyazid rappelle que l'an dernier une étude du Sénat avait recensé 20 000 enfants sans solution.

"Des conséquences sur la vie familiale"

La défenseure des enfants explique que "La plupart du temps ces enfants sont contraints de rester chez eux avec les conséquences que ça peut avoir sur l'organisation familiale." Marie Derain demande que les pouvoirs publics prennent la mesure des difficultés et qu'un plan soit mis en place pour la rentrée de 2013. Pour sa part Maryvonne Lyazid considère qu'en outre, les pouvoirs publics doivent se donner les moyens de chiffrer le nombre de places manquantes.

Interrogé par l'AFP, le cabinet de la ministre déléguée aux Personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti, a exprimé sa volonté d'«intensifier la création de places».

«21.000 places» ont été créées entre le lancement d'un plan en 2008 et la fin 2012, a-t-on précisé de même source. «On va encore installer 19.000 places d'ici 2016, dont 3.000 sont en cours de création cette année», a-t-on précisé. Le plan autisme prévoit en outre la création de 3.400 places dédiées à l'autisme d'ici 2017.

Cette semaine, en Seine et Marne une maman d'un enfant autiste de 14 ans a entamé une grève de la faim pour prostester contre le manque de place adaptée.

Repost 0
Published by ensemblepourleselevesensituationdehandicapdansle41 - dans ime manque de place derain Actualités Carte scolaire
commenter cet article
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 21:47

Le collectif départemental Handicap à l'école a été reçu pendant un peu plus d’1h30 par Mme Vassilieff, Conseillère chargée de la scolarisation, de la formation et de l'accessibilité au cabinet de la ministre déléguée aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l'exclusion, Marie-Arlette Carlotti. Cette rencontre a permis d’aborder la situation du département en matière de scolarisation des élèves handicapés et d’aborder dans le détail la plupart des sujets qui ont fait l’actualité de la mobilisation départementale ces derniers mois.

 

Lire le compte-rendu

 

Parce qu'ensemble nous sommes plus forts et nous réussissons de grandes choses, poursuivons la mobilisation MERCREDI 26 SEPTEMBRE à partir de 18h à Blois - Bourse du travail - Avenue de l'EuropeNous reviendrons en détails sur notre rencontre en délégation au Ministère des Affaires Sociales, chercherons à dresser un point après la rentrée et définirons ensemble les axes de notre action pour les semaines à venir. 

Repost 0
Published by ensemblepourleselevesensituationdehandicapdansle41 - dans Carte scolaire
commenter cet article
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 08:24

Dans son communiqué, la directrice académique revient sur l'accueil des élèves handicapés : « Les ouvertures de juin ont permis de satisfaire les besoins de l'ensemble du département » dit-elle. Un optimisme qui n'est guère partagé par la FSU. « Quatre nouvelles classes spécialisées ouvertes d'un coup, c'est du jamais vu,souligne Stéphane Ricordeau, on doit dire que l'Éducation nationale a consacré des moyens importants. Mais toutes les Ulis et toutes les Clis sont déjà pleines, quelques-unes accueillant même un élève de plus que prévu… »

Parents d'élèves, FSU et associations réunis au sein du collectif Handicap à l'école ont permis de faire bouger les lignes. Mais il reste encore beaucoup à faire pour que tous les enfants handicapés obtiennent la place qui leur revient, à l'école ou dans une institution spécialisée. Trois membres du collectif ont donc décroché un rendez-vous mercredi à Paris avec un conseiller de Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée en charge des personnes handicapées.

A suivre...

Lire l'intégralité de l'article de la NR du 07/09/12

Repost 0
Published by ensemblepourleselevesensituationdehandicapdansle41 - dans Carte scolaire
commenter cet article
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 21:36

Une-nouvelle-Clis-a-Jules-Ferry_image_article_large.jpgA la récré, impossible de différencier les enfants de la Clis des autres. Ces douze enfants souffrants de retards d'apprentissages divers ont fait leur rentrée hier matin, en même temps que leurs petits camarades. La différence se fait lorsqu'ils rentrent en classe : eux ont une salle spécifique, avec du mobilier adapté, et une enseignante et une assistante de vie scolaire spécialisées qui leur sont réservées.

 

La classe mixe plusieurs catégories d'âge, et donc plusieurs rythmes de travail différents.
« Tout se passe très bien, les élèves ont l'air satisfaits d'être là », constate Sophia Trassard, enseignante en charge de cette classe. « Ce sont des enfants qui jusqu'alors, étaient en classes traditionnelles, qui attendaient que l'on prenne en compte leurs difficultés. Les enseignants faisaient ce qu'ils pouvaient, mais cela ne suffisait pas. Maintenant, cela va être mieux pour eux, ils vont enfin pouvoir travailler dans les conditions qui leur conviennent. »
« Les parents attendaient l'ouverture de cette classe depuis longtemps, rappelle Françoise Bilaud, la directrice de l'établissement. Elle était vraiment nécessaire. La Clis a été remplie le jour même de l'ouverture des inscriptions. »

 Lire l'intégralité de l''article de la NR du 05.09.12 

Lire également : Des effectifs stables dans les écoles vendômoises

 

Repost 0
Published by ensemblepourleselevesensituationdehandicapdansle41 - dans Carte scolaire
commenter cet article